.


/



 
 . .

 | 
 

 ( la constitution chinoise (le Prambule

         
nissrin 123

avatar

:
: 12
: 35
: 0
: 10173
: 29/08/2008

: ( la constitution chinoise (le Prambule   4/11/2008, 5:56 pm

Prambule


La Chine est l'un des plus anciens pays du monde. Ses diverses nationalits, qui ont toutes contribu crer une brillante culture, possdent de glorieuses traditions rvolutionnaires

A partir de 1840, la Chine fodale s'est progressivement transforme en un pays semi-colonial et semi-fodal. Et le peuple chinois a lutt vaillamment, en reformant sans cesse ses rangs, pour l'indpendance du pays, la libration nationales et les liberts dmocratiques.

Au XXe sicle, de grandes transformations historiques ont boulevers la Chine.

La rvolution de 1911, dirige par le docteur Sun Yat-sen, abolit la monarchie fodale et fonda la Rpublique chinoise. Mais la tche historique du peuple chinois, qui tait de renverser l'imprialisme et le fodalisme, resta inacheve.

Sous la direction du Parti communiste chinois ayant pour guide le prsident Mao Zedong, les diffrentes nationalits de Chine, aprs de longues annes de luttes difficiles et pleines de vicissitudes, par les armes et par d'autres formes de lutte, sont parvenues finalement, en 1949, renverser la domination de l'imprialisme, du fodalisme et du capitalisme bureaucratique, remporter la grande victoire de la Rvolution de dmocratie nouvelle et fonder la Rpublique populaire de Chine. Ds lors, le peuple chinois, qui dtient le pouvoir de l'État, est matre du pays.

Aprs la fondation de la Rpublique populaire de Chine, notre socit est passe progressivement de la dmocratie nouvelle au socialisme. La transformation socialiste de la proprit prive des moyens de production a t ralise, le systme de l'exploitation de l'homme par l'homme aboli et le rgime socialiste dfinitivement instaur. La dictature dmocratique populaire, dirige par la classe ouvrire et base sur l'alliance des ouvriers et des paysans, qui, par essence, est une dictature du proltariat, s'est consolide et dveloppe. Le peuple chinois et l'Arme populaire de Libration de Chine, en faisant chec l'agression, aux sabotages et aux provocations armes de l'imprialisme et de l'hgmonisme, ont sauvegard l'indpendance et la scurit du pays et renforc sa dfense nationale. Grce aux importants succs obtenus dans l'dification conomique, un systme industriel socialiste indpendant et relativement complet a t, pour l'essentiel, tabli, et la production agricole s'est sensiblement accrue. L'ducation, la science et la culture notamment se sont considrablement dveloppes, l'ducation idologique socialiste a enregistr des succs notables et les conditions de vie de la grande masse du peuple ont t nettement amliores. La victoire de la rvolution de dmocratie nouvelle en Chine et les ralisations obtenues dans l'oeuvre du socialisme sont toutes dues au fait que les diffrentes nationalits de Chine, diriges par le Parti communiste chinois et guides par le marxisme-lninisme et la pense de Mao Zedong, ont su vaincre d'innombrables difficults et obstacles, en dfendant fermement la vrit et en corrigeant les erreurs. L'État a dsormais pour tche fondamentale de concentrer ses efforts sur la modernisation socialiste. Les diffrentes nationalits de Chine, diriges par le parti communiste chinois et guides par le marxisme-lninisme et la pense de Mao Zedong, maintiendront la dictature dmocratique populaire, poursuivront dans la voie socialiste, continueront sans cesse amliorer les institutions socialistes, dvelopper la dmocratie socialiste et raffermir la lgalit socialiste, compteront toujours sur leurs propres forces et travailleront avec le mme acharnement pour raliser progressivement la modernisation de l'industrie, de l'agriculture, de la dfense nationale et des sciences et techniques, afin de transformer le pays en un État socialiste hautement civilis et hautement dmocratique. La Chine est la premire tape du socialisme. L'État a pour tche fondamentale de concentrer ses efforts sur la modernisation socialiste selon la thorie de ralisation du socialisme avec des caractristiques chinoises. Les diffrentes nationalits de Chine, diriges par le parti communiste chinois et guides par le marxisme-lninisme et la pense de Mao Zedong, maintiendront la dictature dmocratique populaire, poursuivront dans la voie socialiste, dans la politique de rforme et d'ouverture sur le monde extrieur, continueront sans cesse amliorer les institutions socialistes, dvelopper la dmocratie socialiste et raffermir la lgalit socialiste, compteront toujours sur leurs propres forces et travailleront avec le mme acharnement pour raliser progressivement la modernisation de l'industrie, de l'agriculture, de la dfense nationale et des sciences et techniques, afin de transformer le pays en un État socialiste hautement civilis et hautement dmocratique.[modifi par le deuxime amendement, al. 3, 29 mars 1993]
La Chine est la premire tape du socialisme pour longtemps. L'État a pour tche fondamentale de concentrer ses efforts sur la modernisation socialiste en suivant la voie de la construction du socialisme avec des caractristiques chinoises. Les diffrentes nationalits de Chine, diriges par le parti communiste chinois et guides par le marxisme-lninisme, la pense de Mao Zedong et la thorie de Deng Xiaoping, maintiendront la dictature dmocratique populaire, poursuivront dans la voie socialiste, dans la politique de rforme et d'ouverture sur le monde extrieur, continueront sans cesse amliorer les institutions socialistes, dvelopper l'conomie socialiste de march, avancer vers la dmocratie socialiste et raffermir la lgalit socialiste, et travailleront durement en comptant sur leurs propres forces pour raliser la modernisation de l'industrie, de l'agriculture, de la dfense nationale et des sciences et techniques, afin de transformer la Chine en un État socialiste puissant et prospre, hautement civilis et hautement dmocratique. [Modifi par le troisime amendement, al. 12, 15 mars 1999]
L'État a pour tche fondamentale de concentrer ses efforts sur la modernisation socialiste en suivant la voie du socialisme de style chinois. Les diffrentes nationalits de Chine, diriges par le parti communiste chinois et guides par le Marxisme-Lninisme, la pense de Mao Zedong, la thorie de Deng Xiaoping et l'important principe des Trois Reprsentations maintiendront la dictature dmocratique populaire, poursuivront dans la voie socialiste, dans la politique de rforme et d'ouverture sur le monde extrieur, continueront sans cesse amliorer les institutions socialistes, dvelopper l'conomie socialiste de march, avancer vers la dmocratie socialiste et raffermir la lgalit socialiste, et travailleront durement en comptant sur leurs propres forces pour raliser la modernisation de l'industrie, de l'agriculture, de la dfense nationale et des sciences et techniques, ainsi que pour appuyer le dveloppement coordonn de la civilisation matrielle et du progres politique et culturel, afin de transformer la Chine en un État socialiste puissant et prospre, hautement civilis et hautement dmocratique. [Modifi par le quatrime amendement, al. 18, le 14 mars 2004]



Dans notre pays, les exploiteurs ont t liquids en tant que classe, mais la lutte de classes n'en subsistera pas moins pendant une longue priode et dans des domaines dtermins. Le peuple chinois aura lutter contre les forces et les lments qui, l'intrieur comme l'extrieur du pays, agissent en ennemis et en saboteurs de notre rgime socialiste.

Taiwan est un territoire sacr de la Rpublique populaire de Chine. Et l'accomplissement de l'oeuvre grandiose de la runification de la patrie est le devoir sacr du peuple chinois tout entier, y compris nos compatriotes de Taiwan. Dans la construction du socialisme, nous devons nous appuyer sur les ouvriers, les paysans et les intellectuels, et rallier toutes les forces susceptibles d'tre rallies nous. Durant les longues annes de notre rvolution comme de cette construction, il a t form un large front uni patriotique, dirig par le Parti communiste chinois et auquel ont particip tous les partis et groupements dmocratiques et toutes les organisations populaires, y compris tous les travailleurs socialistes et tous les patriotes, partisans du socialisme et de la runification de la patrie.
Durant les longues annes de notre rvolution comme de cette construction, il a t form un large front uni patriotique, dirig par le Parti communiste chinois et auquel ont particip tous les partis et groupements dmocratiques et toutes les organisations populaires, y compris tous les travailleurs socialistes, tous les entrepreneurs de l'oeuvre socialiste, et tous les patriotes, partisans du socialisme et de la runification de la patrie. [Modifi par le quatrime amendement, al. 19, le 14 mars 2004]
Ce front uni continuera se consolider et se dvelopper. La Confrence consultative politique du Peuple chinois est une organisation de ce front uni qui a un large caractre reprsentatif ; elle a jou, dans le pass, un rle historique important, et elle continuera, dans l'avenir, jouer un tel rle tant dans la vie politique et sociale du pays et dans ses relations d'amiti avec les peuples des autres pays que dans l'oeuvre de modernisation socialiste, dans le maintien de l'unification et la sauvegarde de l'unit du pays. La coopration multipartite et le systme de consultation politique sous la conduite du Parti communiste chinois continueront et se dvelopperont l'avenir. [dernire phrase ajoute par le deuxime amendement, al. 4, 29 mars 1993]



La Rpublique populaire de Chine est un État multinational unitaire, cr en commun par les diverses nationalits du pays. Des rapports socialistes fonds sur l'galit, la solidarit et l'entraide entre les nationalits ont d'ores et dj t tablis et continueront se renforcer. Dans la lutte pour la sauvegarde de l'union des nationalits, il faut combattre le chauvinisme de grande nationalit - surtout le chauvinisme grand Han -, et aussi le nationalisme local. L'État dploiera tous ses efforts pour contribuer la prosprit commune de nos diverses nationalits.

Les ralisations obtenues par la Chine dans sa rvolution et son dification sont insparables du soutien des peuples du monde. L'avenir de la Chine est troitement li celui du monde entier. Pour dvelopper ses relations diplomatiques et les changes conomiques et culturels avec les autres pays, la Chine s'en tient fermement sa politique trangre indpendante et aux cinq principes suivants : respect mutuel de la souverainet et de l'intgrit territoriale, non-agression mutuelle, non-ingrence mutuelle dans les affaires intrieures, galit et avantages rciproques, et coexistence pacifique ; elle persvre dans sa lutte contre l'imprialisme, l'hgmonisme et le colonialisme, renforce sa solidarit avec tous les peuples du monde, soutient les nations opprimes et les pays en voie de dveloppement dans leur lutte juste pour conqurir et sauvegarder l'indpendance nationale et pour dvelopper l'conomie nationale, et oeuvre au maintien de la paix mondiale et au progrs de l'humanitLa prsente Constitution, qui, sous forme de loi, consacre les ralisations de nos diverses nationalits dans leurs luttes et dfinit les institutions et les tches fondamentales de l'tat, est la charte fondamentale de notre pays, elle a donc force de norme suprme. Les diverses nationalits du pays, les organismes d'État et les forces armes, les partis politiques et les groupements sociaux, les entreprises et les services publics doivent prendre la Constitution comme le critre fondamental de leurs activits et assumer la responsabilit de prserver son inviolabilit et d'assurer son application.




    
 
( la constitution chinoise (le Prambule
          
1 1

:
 ::   ::   ::  -